Les 5 étapes du pardon-Un guide simple pour la paix intérieure-Étape 3 L’INDIFFÉRENCE

Après avoir pratiqué et appliqué les étapes 1 (Acceptation) et 2 (Compréhension), nous ne nous voyons plus comme des victimes. Nous ne prenons plus ce qui nous est arrivé personnellement. Nous avons une perspective plus claire et nous pouvons analyser ce qui s’est passé avec notre esprit plutôt que nous laisser porter par nos émotions. Grâce à ce point de vue, nous nous libérons lentement mais sûrement de la culpabilité, consciente ou inconsciente, de la haine ou des deux, que nous ressentons. Grâce à ce point de vue, nous pouvons devenir indifférents et nous nous débarrasser des émotions qui empoisonnent notre cœur, notre esprit et notre corps.

« Rester en colère, c’est comme saisir un charbon ardent avec l’intention de le jeter sur quelqu’un ; c’est vous qui vous brûlez. » Bouddha

Rends-toi service ! Laisse tomber la pière ! Sois indifférent !

Pendant des années, nous avons mis la charrue avant les bœufs en essayant d’inverser le processus de culpabilité / haine, etc. en utilisant nos émotions. Pendant des années, nous avons entendu dire que nous devions transformer tout sentiment négatif envers la personne qui nous a fait tort en amour.

C’est ce qui a créé encore plus de culpabilité, de colère et de frustration. Non seulement ils nous ont fait mal mais ils nous ont aussi transformés en « mauvaises personnes ». A cause d’eux, nous sommes devenus des personnes qui ne peuvent pas pardonner et « aimer leur prochain » …

Comment pouvons-nous changer une émotion sans d’abord changer notre façon de penser ? Ce sont les pensées qui créent les émotions avant que les émotions puissent à leur tour créer d’autres pensées.

Je vous invite à faire une petite expérience. Commencez à penser à un événement qui vous a énervé. Revivez-le avec tous les détails et je vous assure que vous allez commencer à vous sentir fâché. Vous sentirez cette « chaleur » désagréable dans vos tripes, dans votre cœur ou dans votre tête, en fonction de votre tempérament, et votre sang va monter jusqu’à la tête.

Maintenant, pensez au même événement, pratiquant l’acceptation et la compréhension. Vous remarquerez que les sentiments de colère / frustration, etc. s’atténuent et n’ont plus le même effet sur votre corps et sur votre esprit. Ils cèdent la place à un état d’esprit calme, celui de l’indifférence.

Les mots, tout comme les pensées, peuvent créer des émotions. Pour certains, qui ont subi une douleur insupportable, le mot pardon est impossible à pratiquer. Et si on lui substituait avec le mot « indifférence » ? Grâce à cette nouvelle appellation ; « indifférence », cela devient possible !

C’est ici que commence le pardon…

L’indifférence nous offre la tranquillité d’esprit et fait disparaître les émotions désagréables. Nous sommes enfin arrivés. Pas de colère, pas de culpabilité, pas de frustration. Nous sommes calmes.

Je ne dis pas que ce processus est facile ni que cela peut se faire du jour au lendemain. Tout ce que je dis, c’est qu’avec ces étapes, le pardon devient possible. Tout ce dont notre esprit a besoin pour commencer à essayer c’est de nous dire que c’est possible. Si nous nous disons que c’est possible, nous trouverons un moyen de le faire. Si, au contraire, nous nous disons que c’est impossible, que nous ne pardonnerons jamais à cette personne, eh bien, devinez quoi ! Ce sera impossible. Ce que nous nous disons a la plus grande influence sur ce que nous pouvons faire et sur ce que nous ne pouvons pas faire. Ce que nous disons à nous-mêmes détermine, dans une large mesure, si nous sommes capables de faire quelque chose ou non.

Alors arrêtez de vous dire que le pardon est impossible. Commencez en vous disant que même si c’est difficile, même si cela prend du temps, vous pourrez le faire. Vous pourrez rester indifférent à ce qui s’est passé parce que vous avez décidé de vous sentir ainsi. Grâce au fait que maintenant vous savez que l’indifférence peut très bien remplacer le pardon.

La clé de votre succès, la clé de l’indifférence ; c’est la pratique, la pratique, la pratique.

Vous pouvez en faire votre mantra et le répéter tout au long de la journée: « Acceptation, compréhension, indifférence ! ».

Vous pouvez également vous arrêter ici. Vous n’avez pas à passer par les étapes 4 et 5 si vous ne le souhaitez pas ou si vous n’êtes pas encore prêt. L’étape 3, l’indifférence, suffit pour que votre vie change pour le mieux.

À suivre…

5 Comments

  1. Nowacki dit :

    J’ai évidemment adoré cette 3ième publication qui découle harmonieusement des 2 premières. Et ai ressenti à force de pratique que les mots caractérisant les différents traumatismes vécu n’avaient absolument plus le même impact.
    Aujourd’hui le ressenti s’apparente plus à
    Une sensation de détachement et de légèreté.
    Merci du fond de mon coeur à Evina.

  2. Flore Etamie dit :

    Merci Evina , pour les 3 étapes, je veux continuer à pratiquer, puisque je me sens plus légère vis à vis de la colère. Et aujourd’hui je suis en Paix avec moi même.

  3. […] colère en action positive, après avoir suivi les étapes 1 (acceptation), 2 (compréhension), 3 (indifférence), 4 (compassion) et 5 (amour) sur la voie du pardon, ayant compris la valeur de l’honnêteté […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *