Les 5 étapes vers le pardon-Un guide simple pour la paix intérieure-Étape 2 COMPRÉHENSION

Une fois que vous avez pratiqué l’étape 1 – L’acceptation, étape 2 – La compréhension est en ordre.

Ne vous méprenez pas ! Quand je parle de compréhension, je ne vous demande pas de comprendre le « Pourquoi ? », le « Comment pourraient-ils ? » ou le « Pourquoi moi ? ». Ce type de compréhension est sans importance ou, pour nombreux, inaccessible à ce stade.

Ce que vous devez comprendre à ce stade du chemin du pardon, c’est que tout ce qui vous est arrivé n’était pas personnel. Je sais que vous allez protester et dire: « Bien sûr que c’était personnel ! Il m’est arrivé à moi ! »

Je veux que vous réfléchissiez pendant une minute. Remontez dans le temps et pensez à quelqu’un qui vous a blessé il y a des années ou à un événement douloureux du passé. Comment vous sentez-vous ? Êtes-vous toujours en colère contre la personne ou la situation qui a provoqué la souffrance ? Cette mémoire est-elle une expérience déchirante qui vous fait très mal ? Vous sentez-vous toujours l’amertume, qui n’est pas compatible avec la personne que vous voulez être et le genre de vie dont vous rêvez ?

Maintenant, je veux que vous vous posiez les questions suivantes

  • Pensez-vous que cette personne vous a fait du mal volontairement ? Sont-ils sortis de leur chemin juste pour vous heurter ?
  • Pensez-vous qu’ils l’ont fait contre vous personnellement ? Vous ont-ils isolé juste pour vous faire mal ? Ou est-ce que le fait que vous étiez avec cette personne à ce moment-là était due au hasard ? S’il y avait eu quelqu’un d’autre à votre place, est-ce que cette personne lui aurait fait la même chose ?
  • Pensez-vous qu’à ce moment-là, ils étaient conscients du fait qu’ils vous avaient fait mal ou qu’ils vous faisaient mal ?
  • Pensez-vous qu’ils se souviennent de l’incident ?
  • Pensez-vous qu’ils se souviennent de vous ?

Peut-être la réponse à toutes ou à certaines de ces questions est NON. Peut-être cette personne a fait ce qu’elle a fait pour ses propres raisons, sans intention de vous faire du mal. Peut-être ils sont comme ça en tant que personnes et ils auraient fait de même à quiconque se trouverait à votre place. Peut-être ils n’étaient pas au courant du fait qu’ils vous ont fait souffrir. Peut-être l’incident était si peu important pour eux qu’ils ne s’en souviennent même pas. Peut-être ils ne se souviennent même pas de vous.

Quelles que soient les réponses aux questions ci-dessus, posez-vous une dernière question.

  • Qui souffre de ce qui s’est passé ? Est-ce eux ou est-ce vous ?

Une fois que vous acceptez que ce qui est arrivé aurait pu arriver à n’importe qui, vous vous libérez de la culpabilité. La culpabilité que vous êtes en quelque sorte responsable, que vous avez laissé cela se produire. Vous vous rendez compte que cela n’a rien à voir avec vous personnellement. C’est juste arrivé et ça aurait pu arriver à n’importe qui d’autre.

En vous posant ces questions encore et encore et en vous libérant de la culpabilité, vous êtes passé d’une réaction émotionnelle qui ne peut être contrôlée à une réponse intellectuelle dont vous ne pouvez nier la logique. Votre partie intellectuelle et logique peut être formée à la pratique jusqu’à ce que vous puissiez vous détacher des émotions douloureuses suscitées par la mémoire.

Rappelez-vous ! Le pardon n’est pas une tâche facile. Cela prend du temps et de la pratique. Ce que vous devez garder à l’esprit, c’est que ce n’est pas impossible d’y arriver. Vu comme ça, en tant que processus mental et non pas comme une baguette magique, c’est possible de pardonner. Vous pouvez et vous y arriverez. Vous allez le faire pour vous. Comme un acte de gentillesse envers vous-même.

À suivre…

3 Comments

  1. Nowacki dit :

    Toute une vie dans l’incompréhension totale et la douleur, et juste tes 2 textes, Evina sur l’acceptation et la compréhension qui ont illuminé ma journée. Une écriture qui m’a parlé, pleine de simplicité et accessible à tout le monde. Ces 2 textes resteront sur ma table de chevet.
    Merci Évina 🕯🌞

    • i-Ki Coaching dit :

      Merci pour ton commentaire ma chère amie ! Nous essayons tous de nous soigner d’une blessure ou d’une autre… En partageant nos expériences avec les autres nous nous entraidons. Merci encore !

  2. […] les étapes 1 (acceptation), 2 (compréhension), 3 (indifférence) et 4 (compassion), nous sommes arrivés à l’étape 5, […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *