Qu’est-ce que le coaching de l’Energie Vitale Intelligente (i-Ki Coaching) ? – 2e Partie

… Bien que le flux d’énergie de la personne nous ait fourni beaucoup d’informations, nous commençons toujours les sessions de coaching par deux ou trois séances de découverte. Au cours de ces séances, la personne découvre beaucoup de choses qu’elle ne savait pas sur elle-même, telles que son propre mécanisme de prise de décision subconscient, les « rôles » qu’elle joue et les « carapaces » qu’elle porte comme mécanismes de défense lorsqu’elle se sent menacée où la réaction habituelle est de partir sur le pilote automatique ainsi que sur ses croyances limitantes. Nous découvrons également ensemble ses forces et la manière dont elle peut utiliser une compétence qu’elle maîtrise, par exemple, au travail pour faciliter d’autres domaines de sa vie et bien plus que cela…

Pour la majorité des gens que j’accompagne, après ces deux ou trois séances de découverte, ils sont déjà à mi-chemin de leur objectif !

Après les séances de découverte, les séances de coaching ont lieu une fois par semaine, trois fois par mois ou aussi souvent que nécessaire. La plupart du temps, la personne a des devoirs à faire et des délais précis. J’agis comme un inspecteur en particulier pour les personnes qui ont tendance à procrastiner ou qui sont trop établies dans leurs habitudes qui ne les servent plus.

Pour mieux servir les gens que j’accompagne, je leur demande d’évaluer ma performance à la fin de chaque séance afin que je puisse m’adapter au mieux à leurs besoins, à leur style et à leur rythme d’évolution

À la fin des séances de coaching, lorsque l’objectif est atteint et que nous en sommes tous satisfaits, nous récapitulons tout ce qui a été appris au cours du processus et la personne repart avec un nouvel ensemble d’outils, capable de faire face à tous les défis de la vie avec de l’équanimité et atteindre tout nouvel objectif qu’il se fixe sans aucune aide.

Le coaching ne consiste pas seulement à atteindre un objectif spécifique, mais également à apprendre la méthodologie, la manière dont les objectifs sont atteints pour que la personne soit indépendante et se sente parfaitement capable d’atteindre de nouveaux objectifs par elle-même.

Je peux toujours recommander des séances d’hypno thérapie entre les séances de coaching si nous découvrons qu’il existe des comportements répétitifs ou des convictions restrictives persistantes qui ne servent ni la personne ni son objectif.

L’hypno thérapie commence toujours par un long entretien. Un questionnaire doit être rempli et nous faisons des exercices de relaxation avant l’induction. Nous pouvons travailler sur de nombreux problèmes, allant des mauvaises habitudes à l’épuisement professionnel, en passant par les problèmes d’émotion et de santé. Je fais également la régression dans le passé ou dans des vies antérieures si cela est jugé nécessaire.

Une autre technique que j’utilise, réservée aux personnes que je trouve prêtes à recevoir des « révélations », est la canalisation thérapeutique. Je peux me connecter et canaliser le moi supérieur de la personne. La canalisation thérapeutique n’a rien à voir avec les prédictions ou la mancie. Elle aborde les problèmes auxquels la personne est confrontée à ce moment de sa vie en lui rappelant son objectif et en la mettant en contact avec sa sagesse intérieure.

En étant formée à plusieurs méthodes, je peux les alterner pour le bénéfice des gens que j’accompagne afin d’obtenir les meilleurs résultats permanents possibles dans les meilleurs délais.

À la fin de nos sessions, les gens se sentent épanouis et confiants. Ils savent qu’ils sont capables d’écouter leur voix intérieure et d’être guidés de l’intérieur, ce qui leur donne confiance en eux et leur donne un nouveau souffle !

J’organise également des séminaires de développement personnel, des ateliers et des formations ainsi que des initiations au Reiki.

Je dois mentionner que très souvent, j’attire les gens avec des dons. Les gens qui ne veulent pas les accepter, qui les voient comme une « malédiction » ou qui ne savent pas quoi en faire. Les gens qui se cachent d’eux-mêmes et de la société de peur de devenir des parias, d’être ridicules et de perdre leur crédibilité. Je travaille différemment avec de telles personnes. Je propose des formations spirituelles et je leur apprends à voir et à utiliser leurs dons comme une bénédiction pour leur propre bénéfice et, pour certains, prêts à le faire, pour le bien des autres.

Dernier point mais non le moindre, il est important que les gens sachent que je soutiens les personnes ont des dons et qui souvent ne savent pas. Tout le monde a des dons. Je veux être leur « avocat » et les aider à s’accepter et être acceptés. Je parle pour eux et je partage mon histoire.

C’est ma mission de le faire. J’étais l’un d’entre eux…

Je vous invite de regarder mon entretien dessus en anglais en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *