Réflexions sur « Le bonheur peut-il être un état permanent ? », sur la gratitude et sur l’acceptation

Tant de gens recherchent un bonheur permanent et pensent que suivre un chemin spirituel éliminera toute souffrance.

Je ne peux pas vraiment adhérer au concept du bonheur en tant que réalité constante. La vie est pleine de hauts et de bas et tout tourne en rond. En fait, comment sauriez-vous que vous êtes heureux si le bonheur est la seule chose que vous éprouverez ? À quoi devrez-vous comparer le bonheur ?

Pour moi, le bonheur apparaît dans de brefs instants ; sentir le parfum d’une belle fleur, admirer le coucher du soleil, un câlin chaleureux à une personne aimée, la pensée de quelque chose qui fait fondre votre cœur. Combien de temps cette sensation peut-elle durer ? Des minutes, des heures, des jours ? Peut-être que oui, mais cela peut-il durer pendent des mois ?

Nous recherchons des solutions miraculeuses qui feront disparaître la « douleur ». Nous recherchons une baguette magique, une potion magique, une pratique “magique” qui fera disparaître les blessures.

Ce que nous oublions, c’est que la souffrance fait partie de la vie. C’est un agent de croissance. C’est ce qui nous pousse à transcender notre moi humain et à nous rapprocher un peu plus de notre nature divine.

Je pense que nous devons accepter la réalité. Depuis ce que l’homme a été « expulsé du jardin d’Éden » *, nous avons été « condamnés » à la « souffrance éternelle ».

Maintenant, ce qui peut faire une énorme différence dans notre qualité de vie, c’est la façon dont nous gérons la souffrance. Je suis sûre que certains êtres éclairés ont atteint le détachement nécessaire et ne souffrent peut-être jamais, mais, pour le reste d’entre nous, l’acceptation est la clé. L’acceptation est ce qui précède l’équanimité qui, à son tour, précède le détachement.

Pour moi, ce qui est important pour une vie « heureuse », c’est l’équanimité. C’est accepter stoïquement les hauts et les bas de la vie avec une touche de détachement sain.

Comme je crois qu’un état de bonheur constant est inaccessible pour la majorité des mortels, je vise la paix intérieure qui, soit dit en passant, est un autre état très difficile à atteindre.

Ma pratique quotidienne, entre autres, qui m’aide à rester en paix avec moi-même et avec le monde qui m’entoure, du moins pour une partie du temps, est la pratique de la gratitude.

Peu importe la catastrophe que vous pourriez vivre, je suis sûre qu’il y a quelque chose dans votre vie dont vous pouvez être reconnaissant. Vous pouvez voir. Vous pouvez vous lever du lit. Et si vous ne le pouvez pas, il y a des gens qui prennent soin de vous. Vous êtes aimé par Dieu / l’univers / la création, peu importe comment vous l’appelez. Vous avez un toit au-dessus de votre tête. La liste peut s’allonger indéfiniment…

Ne vous me méprenez pas ! La pratique de la gratitude ne signifie pas que vous devez nier vos propres sentiments. Vous pouvez être en colère ou frustré par une chose et reconnaissant pour une autre ! Qui vous a dit que vous ne pouviez pas vous sentir frustré par votre patron et, en même temps, reconnaissant que vous ayez un travail qui puisse nourrir vos enfants ? Qui a dit que les sentiments dits « positifs » et « négatifs » s’excluent mutuellement ? Pourquoi ne peuvent-ils pas coexister en vous ?

Fermer les yeux sur les sentiments que nous vivons peut nous conduire à « Les écueils de la pensée positive ». Cela peut nous amener à essayer de travailler sur notre « Moi imaginaire ».

Qu’allez-vous faire ?

Le choix vous appartient !

*l’expulsion du jardin d’Éden n’est qu’une métaphore ; c’est une image qui dépeint la création elle-même voulant expérimenter un large éventail d’émotions et de situations afin d’approfondir l’amour et la compréhension

Photo by Fernando Brasil on Unsplash

Lire :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Telechargement gratuit «Recentrez-vous en 3’»

Télécharger le livre «Recentrez-vous en 3 minutes»

Un protocole d’acupression très simple et court qui nous aide à reprendre le contrôle de nos vies

Cliquez ici pour télécharger.

Resservez une séance gratuite de 20 minutes.

Abonnez-vous à notre newsletter

 

x